oct 242014
 

perruche 3J’ai eu la surprise, il y a quelques jours, de voir une grande perruche verte en train de picorer des graines dans la mangeoire accrochée dans un arbre du jardin. En regardant de plus près, j’en aperçois une autre. Elles s’en vont avant que j’ai le temps de prendre mon appareil photo. En faisant des recherches sur le net, je découvre qu’il s’agit de perruches à collier.

Ce matin, elles étaient de retour, cette fois au nombre de 4 et j’ai eu le temps de les immortaliser. Continue reading »

nov 052011
 

Abeille

L’association « un toit pour les abeilles » propose aux particuliers et aux entreprises de parrainez des ruches pour aider à la sauvegarde des abeilles.

« Depuis quelques années, la population d’abeilles est en très forte diminution, avec une disparition totale dans certaines régions du monde.

En butinant l’abeille participe à la pollinisation de plus de 80% des plantes à fleurs.
Sa disparition serait une véritable catastrophe pour la nature et l’être humain.
Que vous soyez un particulier ou une entreprise, nous vous proposons de participer activement à la sauvegarde des abeilles en parrainant une ruche. »

Pour quelques euros par mois, vous pouvez parrainez des abeilles et recevoir en échange des pots de miel de votre ruche.

Pour plus de renseignements:

www.untoitpourlesabeilles.fr

sept 062011
 

Galeopsis ladanum

L’été plutôt humide et pas très chaud que nous avons eu un peu partout en France après le printemps très chaud et sec, a été plutôt apprécié par la végétation. Les mûriers ont été assez généreux, malheureusement la maturation les fruits s’est étalé sur une période trop longue pour avoir assez de fruit en même temps pour faire de la gelée.

 

 

 

 

 

Mouron rouge

 

De nouvelles espèces ont été repéré et identifiée, comme le galeopsis ladanum, le mouron rouge ou la morelle noire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Morelle noire

 

Cette dernière ressemble beaucoup à la morelle douce-amère (ou vigne de Judée) qui pousse dans une autre partie du jardin, mais les fleurs au lieue d’être violette sont blanche, comme vous pouvez le constater sur ces images.

 

 

 

 

 

Morelle douce-amère

 

 

 

 

 

Géranium herbe à robert

 

 

 

 

 

Il me reste pas mal de travail en cette fin d’été, car les mûriers se sont beaucoup (trop) développés et ont tendance à étouffer les autres espèces. Mon but dans ce jardin sauvage n’est pas de laisser les plantes se débrouiller entre elle, que les meilleures gagnent et d’avoir une jungle inextricable comme jardin, mais de laisser un maximum de plantes s’installer, afin d’avoir une vraie diversité.

En conséquence, je compte couper tous les mûriers avant l’hiver. Ils commenceront repousser dès les premiers beaux jours, mais je les confinerais à une zone bien déterminée, afin de laisser plus d’espace à d’autres espèces et peut-être à quelques plantations. Cette année, j’avais mis quelques haricots nains dans un coin plein sud, ils s’y sont bien développé après quelques problèmes de feuilles mangées, mais du marc de café autour des pieds a régler le problème.
De toute façon, j’ai tout l’hiver pour y réfléchir, alors je vous en dirais plus en début de printemps.

Alors rendez-vous au prochain épisode!

juil 162011
 

Petit orvet

Les orvets ne sont pas des serpents mais des lézards apodes (sans pattes).
Ils sont inoffensifs et amis des jardiniers car ils se nourrissent d’insectes.
Ils aiment les endroits chauds et humides.

L’orvet est une espèce protégée et en voie de disparition.

juin 202011
 

Malgré le manque de pluie, le jardin est resté bien vert et fleuri tout le printemps. Les abeilles et les papillons ont pu se régaler des diverses fleurs sauvages et surtout des fleurs de mûriers sauvages (ronces) qui étaient très abondantes.

Dans les jardins aux alentours où l’herbe était bien tondue, mais ne pouvant être arrosée à cause des restrictions d’eau (bien que certains n’hésitaient pas à laver leur chère voiture à grande eau) la terre étaient totalement desséchée et l’herbe jaune.

Depuis le retour de la pluie, de nouvelles plantes et fleurs apparaissent, d’autres se multiplient.

En voici quelques images:

Aigremoine

Violette

 

 

 

 

 

 

 

Chèvrefeuille


mai 212011
 

Malgré le manque d’eau, le jardin sauvage se porte bien et reste vert et vivant. Les abeilles sont bien occupées avec les fleurs de mûriers sauvages qui sont déjà nombreuses et diverses autres fleurs.

Voici quelques photos prise aujourd’hui dans le jardin Continue reading »

avr 182008
 

Image par Alain Picard

On parle des dégâts de l’agriculture intensive sur les abeilles qui ont vu leur population diminuer de manière inquiétante. On en parle grâce aux apiculteurs, mais d’autres espèces n’ont pas cette chance, comme les papillons.

Ils ont le mêmes rôle dans la nature que les abeilles et subissent les mêmes agressions avec les mêmes conséquences.

En Grande-Bretagne, 71% des papillons (et 54% des oiseaux) ont disparu ces 20 dernières années. C’est la même chose dans le reste de l’Europe, il faut le savoir et faire passer le message, c’est important. Tout ceux qui ont la chance d’avoir un jardin peuvent faire quelque chose, ne serait que d’éviter les pesticides ou de mettre des fleurs qui permettra au papillons (et aux abeilles) de se nourrir.

Vous voulez en savoir plus et même participé activement à l’observatoire des papillons en comptant ceux que vous croisez pour établir un état des lieux des papillons en France. Vous ne faites pas la différence entre un machaon et un paon de jour? Pas d’inquiétude toutes les infos sont sur le site, y compris des fiches d’identités pour reconnaître les papillons.

y’a qu’à cliquer

Le site est très bien fait avec plein d’info sur d’autres sujet lié à l’environnement et à la biodiversité.

En voici l’adresse:
www.noeconservation.org/

%d blogueurs aiment cette page :