juin 022012
 

Voici comment faire la paix avec les fourmis, en les dissuadant de venir dans votre maison, sans substances polluantes et avec des produits que vous avez déjà chez vous.

Pour commencer, il faut avoir quelques notions sur le mode de fonctionnement des fourmis et pourquoi elles viennent chez vous. Si elles s’introduisent dans votre maison, c’est qu’elles y trouvent quelque chose qui les intéresse, comme du sucre, de la confiture, … Bref de quoi manger.
Il faut également savoir que les fourmis laissent derrière elles une route odorante pour pouvoir retourner à leur nid et aussi guider leurs congénères vers les sources de nourriture. Les fourmis fonctionnent aux odeurs, c’est un de leur moyen de communication et de repérage dans l’espace.
C’est un avantage pour vous, car vous pouvez littéralement leur barrer la route en effaçant leurs traces odorantes avec du citron ou du vinaigre. Pour cela il faut repérer le passage qu’elles empruntent et nettoyer la zone avec du jus de citron ou du vinaigre, odeur qu’elles détestent.

Il faut également supprimer la source de nourriture. Si elles ne trouvent plus rien chez vous qui les attirent elles n’auront plus de raison de revenir. Leur but est de trouver à manger, pas de faire du tourisme dans votre maison, même si votre demeure est magnifique 😉
Pour cela vous pouvez enfermer le sucre ou ce qui les attirent dans des boîtes en métal ou en plastique où elles ne pourront pas pénétrer. Vous pouvez aussi utiliser des sacs plastiques hermétique pour la congélation. Pour les pots type confiture ou miel, vous pouvez utiliser du citron ou du vinaigre pour essuyer le pot et effacer ainsi l’odeur sucrée qui pourrait se trouver dessus et attirer ces insectes sociaux très friand de sucrerie.

Enfin pour éviter leur arrivée (ou leur retour), mélangez, dans un spray, 1/3 de vinaigre d’alcool (ou de jus de citron) avec de l’eau et vaporisez-en le tour de vos fenêtres côté extérieur. Cela dissuadera les fourmis « éclaireuses », qui repère les endroits à explorer, de venir chez vous. Vous pouvez renouveler l’opération régulièrement à titre préventif. Vous pouvez également mettre des morceaux de citron sur les rebords extérieurs de vos fenêtres, cela agira comme le vinaigre.

Si les fourmis n’ont plus de routes menant à votre cuisine, ni plus rien à se mettre sous les mandibules, elles passeront leur chemin pour aller chercher leur bonheur ailleurs. Maintenant vous savez comment vivre en bon voisinage avec les fourmis.

Pour finir, je ne saurait trop vous conseillez « les fourmis » de Bernard Werber, qui est un véritable roman d’aventure où on ne s’ennuie pas un seul instant. Je l’ai lu pour la première fois il y a une quinzaine d’années, à l’occasion d’un voyage. Je l’avais choisi par défaut, un peu sceptique et une fois commencé, impossible de le lâcher.
Vous ne regarderez plus ces petits insectes de la même façon, effet garanti! 😉

crédit photo : lezarticho

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :