nov 062014
 

ragondinsAprès Oscar, le chat jeté contre un mur, et d’autres animaux martyrs de la toile, ce sont les ragondins maltraités par des agriculteurs lors d’une manifestation qui choquent les internautes. Les messages de condamnation (voire de haine) affluent par centaines, des pétitions sont créées, suite à la diffusion d’une vidéo sur Youtube (vidéo à voir ici (attention, certaines images peuvent choquer, vous l’aurez deviné))

Publiée ce mercredi 5 novembre, elle a déjà été vue plus de 160.000 fois en un peu plus de 24h. Deux pétitions qui ont été créées pour condamner ces actes ont récolté en à peu près 10h de temps, 5.900 signatures pour la première et plus de 2.000 pour la seconde (liens disponibles en bas de ce post)

Bien entendu, les associations de protection et de défense des animaux (Association L214, Fondation Brigitte Bardot, Association 30 millions d’amis) ont porté plainte.

Pourtant au même moment des centaines de millions d’animaux souffrent dans l’ombre, derrière les murs aveugles des élevages et des abattoirs, sans susciter la même émotion, pourquoi?
Peut-être parce que cela n’a rien d’exceptionnel, puisque que c’est quotidien (difficile d’être en colère tout le temps), c’est une industrie et non un acte précis et identifiable avec des bourreaux bien définis et dont on peut se persuader que rien ne nous relie à eux (pas même un steack ou un oeuf). Mais pourquoi ne pas transformer cette réaction pour ces ragondins en prise de conscience plus vaste pour tous ces êtres qui eux non plus n’ont pas mérité de souffrir.

N’ayons pas l’indignation sélective et momentanée. Pourquoi ce déchaînement de haine contre des personnes qui maltraitent et tuent des ragondins, des écureuils, des chats ou des chiens quand des vidéos paraissent sur internet et si peu de réactions face aux souffrances quotidiennes d’animaux destinés à devenir de la nourriture ou d’autres produits? N’est-ce pas un peu disproportionné dans un cas, comme dans l’autre?

Pourquoi cette indifférence au sort des animaux dans les élevages? Parce qu’ils seraient nés pour nous fournir de la nourriture? Ne serait-ce pas une raison de plus au contraire pour les traiter avec respect et leur offrir une vie la plus douce et la plus digne possible? Et pourquoi ne pas arrêter d’être complice de leurs souffrances en arrêtant de consommer de la viande et des produits issus de la souffrance et de l’exploitation d’êtres vivants sensibles? Est-ce si difficile de mettre en accord ses paroles et ses actes?

Pourquoi ne pas passer de l’émotion à la réflexion?

Prenez quelques minutes pour visionner ces vidéos qui nous interrogent, chacune à leur manière sur notre manière de vivre avec ces êtres vivants que nous appelons « animaux ».



Liens vers les pétitions :

Quelques livres pour poursuivre la réflexion :

 Posted by at 20 h 43 min

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :