oct 252014
 

Happening "N'oubliez pas les restes de votre assiette ! "

Happening « N’oubliez pas les restes de votre assiette ! « 

Entre la place du palais Royale et la place Colette, ce samedi 25 octobre, deux visions de la viande s’opposaient celle des bouchers et celle des vegans.

Aujourd’hui, la filière de l’élevage et de la viande organisait une rencontre avec le public place du Palais Royale à Paris pour tenter de reconquérir les consommateurs grâce à leur « village made in viande ».

En effet les ventes de produits carnés sont en baisse depuis plusieurs années, comme le montre ce graphique.

Faut-il y voire une réaction suite aux différents scandales alimentaires? Une prise de conscience des conditions d’élevage des animaux destinés à l’alimentation? Une basse du pouvoir d’achat? Une préoccupation accrue des gens pour leur santé? Probablement un peu de tout ça. Certaines personnes en consomment moins, d’autres deviennent végétariens ou végétaliens. Quoi qu’il en soit les habitudes des français évoluent. La filière de l’élevage et de la viande défendent leur bifteck (c’était facile) en argumentant sur les emplois à pourvoir dans leur domaine et ceux qui seraient en périls si la consommation de viande continuait de baisser. Mais n’oublions pas que quand on consomme moins ou plus du tout de viande, on mange d’autres choses et que c’est d’autres filières agricoles et agroalimentaires qui en bénéficient.

Place Colette, en marge de ce « village made in viande », dont le but était de présenter la viande sous son meilleur jour, était organisé un happening silencieux et solennel nommé « N’oubliez pas les restes de votre assiette !  » organisé par le collectif « 269 Life France » qui montrait l’envers du décor, la souffrance de ces animaux dont la vie se résume à grandir et grossir le plus vite possible pour finir à l’abattoir, tout ça pour quelques minutes dans une assiette.

La convivialité ne se mesure pas à la quantité de chair animale présente sur la table. Ceux qui ont déjà partagé un repas végétalien (ou vegan) pourront vous le confirmer, tout comme le fait que la cuisine végétalienne est au moins aussi inventive et savoureuse que la cuisine contenant de la viande, à la différence qu’aucun être sensible n’a eu à mourir pour en fournir des composants.

Ces manifestations, ainsi que les livres qui sont récemment sortis en librairie, permettent de mettre la question de nos rapports avec les autres espèces animales davantage sur le devant de la scène et amèneront sans doute des personnes à s’interroger et à faire évoluer leur point de vue à ce sujet.

« L’animal est une personne : Pour nos sœurs et frères les bêtes » de Franz-Olivier Giesbert, sorti le 8 octobre 2014
« Plaidoyer pour les animaux » de Matthieu Ricard sorti le 9 octobre 2014, dont j’ai déjà un peu parlé dans un précédent billet (à voir ici)
« Manifeste pour les animaux » de Franz-Olivier Giesbert sorti le 11 octobre 2014, avec Michel Onfray, Boris Cyrulnik, Elisabeth de Fontenay, Jean-Didier Vincent, Isabelle Sorente, Frédéric Edelstein, Anne-Marie Philippe et Hugo Desnoyer
 Posted by at 23 h 50 min

  One Response to “Made in viande Paris vs Happening 269 Life France”

  1. Bien sur censure bien française aucun media TV entre autre n’en a parlé !!

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :