déc 032012
 

Aujourd’hui en regardant les informations, j’ai vu un reportage sur les trains et RER où il étaient question des incivilité des usagers, des « petites » (mettre ses pieds sur le siège) aux plus graves (agression verbale).
Une chose m’a fait réagir, c’est que le fait de laisser un journal sur un siège dans un train (ou RER) est considéré comme une incivilité. Comme si un journal était juste un déchet et que sa seule place était la poubelle. Quand je prend le RER, si je trouve un journal sur un siège souvent je le prend pour le lire avant de le laisser pour les passagers qui viendront après moi, pour qu’ils puissent faire de même.

Un journal devient-il un déchet dès qu’il a été lu une fois ?
C’est ce que semble penser la SNCF. A moins bien sûr de le transmettre de la main à la main.
Personnellement, je ne me vois pas faire une annonce dans une rame de RER pour demander si quelqu’un est intéressé par le journal de que vient de finir de lire. Je trouve également dommage de le mettre directement à la poubelle, alors qu’il pourrait faire des heureux parmi les usagers qui suivent. Pourquoi le jeter alors qu’il pourrait encore être utile.
Attention, je fait la distinction entre un journal laisser dans un train (ou un bus, un tram, ou tout lieu public abrité) et un journal qui serait laisser à l’air libre et donc susceptible de s’envoler n’importe où, n’importe comment, de prendre la pluie, etc… et de devenir réellement un déchet très rapidement. Qui aurai envie de lire un journal trouvé dans le caniveau?

Cette considération m’a fait d’autant plus réagir que je pratique le bookcrossing, qui est le fait de libéré des livres dans des lieux publiques afin de les faire partager et découvrir à des inconnus. Je n’aimerais pas du tout que les livres que je libère soient considérés comme des déchets. Surtout que j’ai toujours un petit pincement au cœur en laissant un livre quelque part, heureusement que parfois j’ai de leurs nouvelles grâce aux personnes qui les ont trouvé.

J’aurai tendance à penser que laisser son journal pour les passagers suivant c’est du « presscrossing »!

Et vous qu’en pensez-vous?
Les journaux laissé dans les trains : déchets ou pas déchets?
Laissez un commentaire pour donner votre point de vue sur le sujet.

%d blogueurs aiment cette page :