juin 202011
 

Malgré le manque de pluie, le jardin est resté bien vert et fleuri tout le printemps. Les abeilles et les papillons ont pu se régaler des diverses fleurs sauvages et surtout des fleurs de mûriers sauvages (ronces) qui étaient très abondantes.

Dans les jardins aux alentours où l’herbe était bien tondue, mais ne pouvant être arrosée à cause des restrictions d’eau (bien que certains n’hésitaient pas à laver leur chère voiture à grande eau) la terre étaient totalement desséchée et l’herbe jaune.

Depuis le retour de la pluie, de nouvelles plantes et fleurs apparaissent, d’autres se multiplient.

En voici quelques images:

Aigremoine

Violette

 

 

 

 

 

 

 

Chèvrefeuille


%d blogueurs aiment cette page :